Successions, Héritages et Testaments

Pour éviter les litiges entre héritiers quant aux biens situés en Israël, il est préférable de faire un testament.

Le testament détaillera les biens compris dans l'héritage et leur répartition entre les héritiers.

Il faudra veiller au respect des conditions de forme pour que le testament ne soit pas annulé apres le décès du défunt.

En Israël, apres le décès, le testament doit etre validé.

Apres validation, les biens du défunt – biens immobiliers, comptes bancaires et autres – seront enregistrés au nom des héritiers.

© Naftali RUBIN Law Offices and Notary 2017